25 nov. 2013

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouvert de Eileen Cook

Note: 7/10


Nombre de pages: 344p.


éditions: j'ai lu


4ème de couverture:

" pour commencer, je tiens à apporter une précision essentielle: j'ai une excellente raison de pénétrer par effraction dans l'immeuble de mon petit ami. [...] Douge aurait souligné que, techniquement, il n'était plus mon petit ami puisqu'il avait rompu. S'il croit que je suis prête à laisser tomber une relation de six ans sur un sourire, un baiser cordial et la promesse de rester bons amis, il se berce d'illusions. De toute évidence, s'il y en a un de cinglé dans cette histoire, ce n'est pas moi..."
Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour récupérer son ex. Même à s'improviser voyante et à proposer à Mélanie, la nouvelle petite amie de Doug, qui s'intéresse au paranormal, une fausse consultation destinée à faire rompre les tourtereaux...

Quelques mots sur l'auteure:

Eileen Cook, célèbre pour son blog, vit à Vancouver. "Ne dites pas à ma mère que je suis voyante" est son premier roman.

Mon avis:

Une lecture drôle, avec des situations assez cocasses, qui m'ont arrachés pas mal de sourires. De la pure chick-lit comme j'aime avec une femme prête à tout pour récupérer son ex, mais elle n'avait pas prévu de rencontrer quelqu'un pendant son aventure... c'était assez prévisible, et je savais d'avance comment ça allait se terminer mais j'ai quand même bien aimé.
Je n'ai pas grand chose de plus à dire à propos de ce bouquin, c'était bien, drôle, avec une lecture fluide mais il ne se démarque pas vraiment des autres livres chick-lit.



2 commentaires:

  1. Il faut que je le sorte de ma PAL celui-là ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai très envie de lire ce livre, il a l'air bien sympa :-)

    RépondreSupprimer