Dernières chroniques publiées   


  
                                                             
      



            

          

23 nov. 2018

[Chronique] "Les fantômes de Maiden Lane, tome 1: Troubles intentions" d'Elizabeth Hoyt



Résumé du livre


Au coeur du sordide quartier de Saint-Giles, Tempérance se bat pour la survie de son orphelinat. Les caisses sont vides et ses petits protégés menacés d'expulsion. C'est alors que l'énigmatique lord Caire lui propose un échange de bons procédés. Il est sur la piste d'un tueur. Si elle accepte d'être son guide dans les bas-fonds de la ville, il l'introduira dans la haute société où gravitent de riches donateurs. La jeune femme va ainsi passer de la misère la plus noire aux riches salons londoniens, en compagnie de cet homme dévoré par d'indicibles secrets, qui, au fil des jours, éveille en elle une passion interdite...

Mon avis


Ces derniers temps, j'avais envie d'un peu de romance, ça fait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un roman de ce genre et je peux pourtant vous dire que j'en ai beaucoup qui attendent d'être lus dans ma bibliothèque.

Pour le côté romance, je ne fus pas déçue avec cette lecture, bien que, lorsque je décide de lire de la "romance historique", je m'attend plutôt à une approche assez prude et romantique de la chose, je fus quand même un peu surprise de lire des passages très osés et détaillés.
Loin d'être une "sainte ni touche" j'ai quand même un côté romantique qui fait que j'aime quand les personnages prennent leur temps, même si pour cela le livre doit faire plus de 500 pages.

Enfin, après ce bref moment de surprise (le livre ne contient pas que des parties de jambes en l'air), j'ai tout de même bien apprécié le contexte dans lequel se déroule l'histoire: nous somme propulsés à l'époque Victorienne, dans les bas-fonds de Londres où se côtoient les aristocrates et les miséreux.
Le fait que toute l'histoire tourne autour d'un orphelinat en détresse et sans le sous m'a touchée et c'est une des raisons pour laquelle j'ai eu envie de lire ce roman. 

Je ne me suis pas beaucoup attachée aux personnages mais je les ai trouvés intéressants et bien construits.  Par contre, la relation entre Lord Caire et Tempérance, la gérante de l'orphelinat (ce qui est censé être la trame du roman) je n'y crois pas du tout, tout est allé trop vite, sans romantisme, ils n'apprennent même pas à se connaître l'un l'autre, une pure passion. Bof, je n'ai pas été transportée par leur histoire d'amour. De plus, je n'ai pas vraiment aimé le personnage de Lord Caire.

J'ai nettement plus apprécié les passages où l'on parlait de l'orphelinat et de la recherche de l'assassin dans les quartiers dangereux de Londres. 

J'ai quand même passé un bon moment en compagnie de ce livre, ne fusse que pour l'époque et tout le décor. Mais sans plus. Je ne pense pas continuer cette saga.

Ma note: 12/20




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire