15 août 2018

[Chronique] La légion bretonne et autres nouvelles de la forêt d'Orléans de Frédérique de Lignières





4ème de couverture:


Ce sont des évènements peu connus de la guerre de 1870 qui ont inspiré Frédérique de Lignières pour écrire la nouvelle dont ce recueil porte le titre. Et c’est seulement après l’avoir terminée que la romancière a conçu le projet de rassembler autour de celle-ci plusieurs nouvelles ayant toutes pour thème la forêt. Mais elle s’est bientôt trouvée entraînée à écrire des récits se déroulant en forêt d’Orléans, tant l’histoire de cette forêt est fascinante. La forêt d’Orléans, avec ses futaies hautes comme des cathédrales, ses arbres centenaires, ses étangs perdus et ses brumes mystérieuses, inspire le désir de lui créer une légende. Inventer des contes du XXIème siècle, à partir son histoire ainsi que des mythes qu’elle a pu engendrer au cours des âges, a été l’ ambition qui a guidé l’auteur. C’est pourquoi les nouvelles composant le présent recueil, -à l’exception de trois d’entre elles (La fugitive, L’autre, Le dément et la nonne)- ont toutes pour cadre cette même forêt. Mais, quand l’auteur a pris pour modèle des faits et des personnages réels, ces histoires n’en demeurent pas moins totalement fantaisistes et imaginaires. Vous retrouverez, au fil de votre lecture, des lieux bien connus comme l’abbaye de la Cour Dieu ou le château du Hallier et des personnages historiques célèbres tels Henri IV ou Anne de Kiev. Pour le reste, Frédérique de Lignières s’est plu à les mêler aux rêveries que suscitent, de l’aube au crépuscule, les promenades solitaires en forêt…

Mon avis:



Un grand merci à l'autrice pour ce service presse.

Frédérique de Lignières nous emmène au détour de la région du Loiret, en France, pour découvrir quelques mystères, parmi d'autres, de la forêt d'Orléans.
Cette forêt, empreinte de légendes, de magie et d’événements historiques, quelques peut romancés, est le terrain parfait pour nous faire voyager et laisser notre esprit vagabonder au gré des pages et au fil des nouvelles que nous propose l'autrice.

Chaque nouvelle à pour thème cette fameuse forêt qui est le véritable fil rouge de ce livre. Que ce soit pur fantaisie ou délicieusement romancé, chaque histoire est racontée d'une façon très poétique. La forêt prend vie, elle est un personnage à elle seule. Cependant, les personnages cités, les faits et les lieux ont bel et bien existé et ce mélange historique/fantastique rend la lecture de ces nouvelles très agréable, on s'évade très rapidement dans les méandres de cette mystérieuse forêt des Loges.

Je n'ai pas forcément apprécié une nouvelle plus que les autres, je trouve qu'elles se complètent toutes très bien. C'est vraiment un petit recueil très agréable et "relaxant" à lire,  la plume de l'autrice est tout à fait adaptée à ce genre littéraire et j'ai été séduite à chaque nouvelle histoire.

Des histoires courtes, sans forcément de véritable fin mais qui invite le lecteur à la rêverie et à l'imagination. Certaines nouvelles font réfléchir, nous laissent pensifs, j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce livre.

Si je ne devais retenir qu'une seule nouvelle, je choisirais la dernière nommée "Le jardin" qui termine parfaitement bien ce recueil et dont la morale est très belle et, encore une fois, très poétique.

A la fin de l'ouvrage, on retrouve pas mal de précisions sur des lieux, des personnages, cités tout au long du livre et j'ai beaucoup aimé retrouvé cela, moi qui aime en apprendre toujours plus et d'avantage, surtout sur une région que je ne connais pas. Ce livre aura au moins eu le mérite de me faire voyager et m'a donné envie de découvrir ce bel endroit qu'est la forêt d'Orléans.

Le seul petit bémol que je pourrais cité, juste pour être un peu taquine, c'est que ce recueil est beaucoup trop court! J'aurais aimé davantage d'histoires, continuer ce très beau voyage au cœur de cette forêt, je suis sûre qu'il y'a encore tellement à raconter sur ce lieux. 

Un petit ouvrage que j'ai beaucoup apprécié découvrir, je suis sûre qu'il pourrait plaire aux fans de fantasy, de légendes et d'histoire. 

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements à propos de ce recueil de nouvelles, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site de la maison d'édition.


Ma note: 17/20


13 août 2018

[Rendez-vous] C'est lundi, que lisez-vous? #20



Salut, salut!
Aujourd'hui, on se retrouve, comme quasiment tous les lundis, avec le rendez-vous incontournable "C'est lundi, que lisez-vous?".
Juste en dessous de cet article vous pourrez retrouver un mini programme de ce qui vous attend dans les jours/semaines à venir sur le blog.


- Ma lecture de la semaine dernière



Résumé du livre:

Ce sont des évènements peu connus de la guerre de 1870 qui ont inspiré Frédérique de Lignières pour écrire la nouvelle dont ce recueil porte le titre. Et c’est seulement après l’avoir terminée que la romancière a conçu le projet de rassembler autour de celle-ci plusieurs nouvelles ayant toutes pour thème la forêt. Mais elle s’est bientôt trouvée entraînée à écrire des récits se déroulant en forêt d’Orléans, tant l’histoire de cette forêt est fascinante. La forêt d’Orléans, avec ses futaies hautes comme des cathédrales, ses arbres centenaires, ses étangs perdus et ses brumes mystérieuses, inspire le désir de lui créer une légende. Inventer des contes du XXIème siècle, à partir son histoire ainsi que des mythes qu’elle a pu engendrer au cours des âges, a été l’ ambition qui a guidé l’auteur. C’est pourquoi les nouvelles composant le présent recueil, -à l’exception de trois d’entre elles (La fugitive, L’autre, Le dément et la nonne)- ont toutes pour cadre cette même forêt. Mais, quand l’auteur a pris pour modèle des faits et des personnages réels, ces histoires n’en demeurent pas moins totalement fantaisistes et imaginaires. Vous retrouverez, au fil de votre lecture, des lieux bien connus comme l’abbaye de la Cour Dieu ou le château du Hallier et des personnages historiques célèbres tels Henri IV ou Anne de Kiev. Pour le reste, Frédérique de Lignières s’est plu à les mêler aux rêveries que suscitent, de l’aube au crépuscule, les promenades solitaires en forêt…

______________________________________________________________________________

Une courte lecture qui m'a été gentiment envoyée par l'autrice, Frédérique de Lignières.
La chronique de ce livre arrive très bientôt!



- Ma lecture en cours



Résumé du livre:

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.
Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…


_________________________________________________________________________

J'ai presque terminé ma lecture qui est (encore) un SP, cette fois-ci des éditions Taurnada.
J'aime beaucoup les romans fantastiques qui traitent le thème du paranormal, c'est un sujet qui m'a toujours fasciné et l'auteur, Jean-Marc Dhainaut, le traite très très bien.




- Ma prochaine lecture



Résumé du livre:

Mai 2012, au nord de la France à la braderie de Croix, Anna, Vincent et leur fille se baladent en toute tranquillité jusqu’au moment où Anna disparaît brusquement.
Vincent n’a rien vu et ne comprend pas ce qui s’est passé.
Pourquoi ? Comment ? Il décide très rapidement de partir à sa recherche.
Du nord de la France à l’Italie, pays d’origine d’Anna, il fera tout pour percer le mystère de cette disparition et découvrira au fil des jours qu’elle est liée à un passé dont il ignorait totalement l’existence.
La réalité n’est pas toujours celle que l’on voit.


_________________________________________________________________________

Prochainement je vais pouvoir découvrir la plume d'Anthony Saint-Maxent grâce à ce service presse dont le résumé m'a beaucoup intriguée. Bien que le thème du livre ne soit pas une idée innovante (pour rappel, j'avais lu "Just married" de Jérôme Dumont où là aussi, une jeune femme disparaissait mystérieusement sous le nez de son mari.) J'espère que je vais être surprise par ce roman!


Résultat de recherche d'images pour "coming soon"


Pour celles et ceux que cela intéresse, je vais maintenant vous parler brièvement du programme à venir sur le blog. Vous avez du voir que j'avais fait un petit break concernant les publications, c'est simplement dû au challenge des 4 maisons qui prenait réellement tout mon temps accompagné d'une canicule, mes amis, j'ai cru fondre à chaque fois que je faisais un petit effort! 


Enfin bref, tout ça pour vous dire que je vais reprendre, petit à petit, une activité "normale" sur le blog et voici ce qui vous attend dans les jours à venir:




_________________________________________________________________________________

- La chronique de "La légion bretonne et autres nouvelles de la forêt d'Orléans" écrit par Frédérique de Lignières

- La chronique de "L'épouvanteur, tome 1: L'apprenti épouvanteur" de Joseph Delaney 

- On my wishlist spécial "livres à coloriés pour adultes" 

- Les sorties livresques de Septembre 2018- La rentrée littéraire.

- La chronique de "Prières de sang" de Jean-Marc Dhainaut

- Le bilan du challenge des 4 maisons édition 2018

_________________________________________________________________________________



5 août 2018

[Chronique] L'envoûtante de Marieke Aucante



4ème de couverture


Eugénie a 26 ans quand elle revient sur les terres familiales. Fille et petit-fille de sorcière, Eugénie a grandi en orphelinat après la mort précoce de ses parents dans des circonstances qu'elle était trop petite pour comprendre. 
Elle rencontre Lucas, le chauffeur du châtelain du village, dont elle tombe amoureuse. Avec lui, un avenir radieux s'annonce. Pourtant, Eugénie découvre qu'elle a hérité des dons de ses aïeules : mais comment mener une existence normale avec un tel héritage familial ?



Mon avis



Merci aux éditions de Borée pour ce service presse.


Séduite par le résumé et la magnifique couverture de ce roman, j'ai eu très envie de découvrir ce livre paru aux éditions De Borée et écrit par Marieke Aucante.

Je suis tout de suite entrée dans l'histoire où nous suivons la vie et les souvenirs d'Eugénie, une jeune femme au passé énigmatique et à la personnalité très intrigante. 
Eugénie n'a pas eu une vie facile, depuis toute petite il semble qu'un lourd secret pèse sur elle. Un secret? pas pour les gens du village en tout cas, car les rumeurs vont bon train dans ce petit village de campagne où tout le monde se connaît et où les histoires et anecdotes sont transmises de génération en génération.
Mais pour la jeune femme, tout n'est pas clair, personne ne veut lui dire ce qui est arrivé à ses parents et à la ferme familiale. C'est en plongeant dans ses souvenirs et en questionnant les habitants qu'elle va découvrir l'atroce vérité.

J'aime beaucoup Eugénie. Elle semble si naïve, tout à l'air d'être une découverte pour elle qui, à l'âge de 26 ans, n'a pas connu grand chose du monde. En orphelinat depuis ses 8 ans, elle devra attendre sa majorité pour pouvoir sortir et découvrir l'extérieur. Jeune femme sociable, curieuse et attachante, c'est en faisant défiler les pages que l'on va découvrir toute l'étendue de son caractère, ses secrets, ses peurs. 

J'ai été un peu moins séduite par l'histoire. Bien qu'il y ai des intrigues, je n'ai pas été captivée par la vie d'Eugénie, du moins, pendant une grosse partie du livre. 
Certes, il y'a cette histoire de "sorcière" mais qui, à mon avis, est passée au second plan, écrasée par la description des journées à la ferme, du travail des champs et de tous les tracas que peuvent connaître les gens qui vivaient à cette époque.

Je m'attendais à plus de fantastique. Le fait que l'intrigue se déroule dans un cadre réaliste est assez troublant mais pas déplaisant. C'est toujours agréable d'apprendre des choses sur une époque pas si lointaine mais que nous n'avons pas connu personnellement. Malgré tout, un sentiment de déception ne m'a pas lâchée durant ma lecture.
 La fameuse "sorcière" s'apparentait plus à une guérisseuse avec ses "recettes de grand-mère", que les gens craignaient mais respectaient également, pas de quoi en faire tout un drame, jusqu'à la fin du roman où là, tout est remis en question. 
Il aura vraiment fallu la toute fin du livre pour que cela devienne vraiment intéressant et qu'on lève enfin le voile sur la vraie personnalité d'Eugénie.

Cette histoire de sorcière rajoute un peu de pep's à l'histoire mais je n'ai pas trouvé cela très original. Des romans historiques, se passant à la campagne au 20eS, il en existe des tas. Celui-ci se démarque par son petit côté fantastique mais qui n'est pas assez mis en valeur à mon goût.

On va pas se mentir, j'ai quand même passé un bon moment en lisant "L'envoûtante" mais il ne me restera pas en mémoire. C'était très accessible, la plume était très agréable à lire mais certaines petites choses ont fait que je n'ai pas été envoûtée moi-même, notamment la relation entre Eugénie et Lucas, que je ne comprend pas du tout. Je n'ai pas aimé la personnalité de Lucas. Je n'ai pas non plus très apprécié la fin que j'ai trouvée trop brutale.

En bref, un roman en demi-teinte, je m'attendais à plus de fantastique, plus de mystères. Le contexte dans lequel on se retrouve n'est pas vraiment original et il faut attendre la moitié du livre pour qu'il se passe véritablement quelque chose. Heureusement que les personnages sont intéressants et qu'il y'a quand même ce petit côté "magique" grâce à la grand-mère d'Eugénie mais qui reste, pour moi, sous exploité dans ce livre.


Ma note: 12/20

29 juil. 2018

Récap' Challenge des 4 maisons 2018 / semaine 1





Coucou tout le monde!
On se retrouve pour un petit article dans lequel je vais vous partager mon avancée dans le challenge des 4 maisons.

Pour rappel, le but du challenge est de lire 7 livres ou 4119 pages du 23 juillet au 05 août. 
Personnellement, j'ai décidé de lire 7 livres. Pour le moment, j'en suis à 4 livres lus (pour un total de 1142 pages).

Résultat de recherche d'images pour "dessin poufsouffle"

Pour le premier jour du challenge, j'ai décidé de lire "La Sirène" de Kiera Cass. Un livre jeunesse, ça passe toujours bien! C'est écrit "gros" et ça se lit très vite. Ce livre me rapporte: 35 points.

Couverture La sirène

j'ai passé mon mardi et mon mercredi en compagnie de "L'envoûtante" de Marieke Aucante, un service presse que je devais de toute façon lire et qui me tentait beaucoup! Il m'a rapporté: 35 points également.

Couverture L'Envôutante

Dans la nuit de mercredi à jeudi j'ai voulu une lecture détente et rapide, je me suis donc tournée vers un manga. Il s'agit de "City Hunter, tome 2" de Tsukasa Hojo qui me rapporte: 30 points
J'aurais aimé pouvoir le lire en un seul jour pour qu'il me rapporte plus de point mais je l'ai commencé à 23h et comme je ne suis pas une rapide, même pour les mangas, je n'ai pas su le finir avant minuit.

Couverture City Hunter, Deluxe, tome 02

Vendredi et Samedi j'ai découvert le premier tome de la saga "L'épouvanteur" de Joseph Delaney, j'ai passé un bon moment mais, au vu des avis très positifs sur la blogo, je m'attendais à mieux. Comme quoi, il n'est pas toujours bon de lire les avis avant d'entamer un livre... Il a tout de même fait rapporté 30 points à ma maison! #Poufsouffleforever.

Couverture L'Epouvanteur, tome 01 : L'Apprenti épouvanteur

Samedi soir j'entamais mon quatrième livre, il s'agit de "L'art du bonheur" de sa Sainteté le Dalaï-Lama et Howard Cutler. Il s'agit d'un ouvrage de développement personnel. Il m'intéresse beaucoup mais c'est toujours plus difficile de lire ce genre de livre plutôt qu'un roman.

Couverture L'art du bonheur

Ce dimanche, je n'ai pas lu beaucoup vu que c'est mon anniversaire mais je compte bien me rattraper les jours à venir, sachant que j'en suis à plus de la moitié (tant niveau temps que niveau lectures)

Résultat de recherche d'images pour "dessin poufsouffle"


En conclusion: après une semaine de lecture, j'offre 130 points pour les Poufsouffles! 

PS: Si vous souhaitez en savoir plus sur comment je calcule les points etc, je vous renvoi vers mon article de présentation du challenge


17 juil. 2018

[Chronique] Une petite mort à tout prix de Jérôme Dumont




Résumé du livre


Lorsque la famille Jézéquel emménage dans une ville créée de toutes pièces par la multinationale pharmaceutique RGP, employeur de l’épouse, cet environnement semble parfait et idéal. Ils ont tout pour être heureux et font vite connaissance avec leurs nouveaux voisins. Jusqu’à ce que le décès soudain de l’un d’entre eux, dans des circonstances nébuleuses, vienne brouiller ce tableau idyllique. Il n’en faudra pas plus pour qu’Alex Jézéquel, mari désabusé en mal de repères, s’intéresse à cette disparition survenue à l’étranger. Ce sera le point de départ d’un enchaînement de faits troublants qui le conduiront à rechercher la vérité et à découvrir qu’il y a, derrière la version officielle, bien plus qu’une simple mort accidentelle. Est-ce que tout est relié à ce « Viagra pour femmes » que la firme s’apprête à lancer ?

Mon avis


Un grand merci à l'auteur pour ce service presse.


Quel bonheur de retrouver, à nouveau, la plume de Jérôme Dumont pour laquelle j'ai eu un vrai coup de cœur depuis le départ. Il a su encore me surprendre, après tous les ouvrages que j'ai pu lire de sa main, avec ce thriller au sujet pour le moins original.

Dans ce nouveau roman, point de serial killer, de gore, de sang, une enquête tout en finesse par un individu lambda, aidé par une journaliste "free lance" et un policier à la retraite. 
Toute l'intrigue s'étend autour d'une multinational pharmaceutique: sa manière "d'entretenir" ses employés, de les intimider, de les contrôler. Derrière les médicaments se cache toute une stratégie commerciale qui n'est pas forcément tournée vers les patients et la guérison.

Ce thème de la pharmacologie est un sujet un peu "tabou" à traiter, c'est un domaine qui brasse beaucoup d'argents, qui concerne absolument tout le monde et j'ai beaucoup aimé découvrir l'envers du décors de cet univers très fermé.

J'ai tout de suite été attendrie par le personnage principal, Alex. Un père de famille qui se sacrifie pour la carrière de sa femme, il ne demande rien à personne et le voilà embrigadé dans une affaire qui le dépasse. Le fait qu'il ne soit pas "du métier" le rend d'autant plus attachant et accessible, l'expression "ça n'arrive pas qu'aux autres" lui colle à la peau! 
C'est un personnage qui va véritablement se révéler et se rebeller face à cette nouvelle vie qui ne lui correspond pas, il va apprendre à se surpasser et deviendra une personne avec des valeurs, une morale et des responsabilités. J'aime beaucoup ces personnages qui évoluent tout au long de l'histoire, qui vivent des épreuves qui les rendent plus forts, c'est toujours une petite leçon de vie pour les lecteurs et un très bon moyen pour que l'on puisse s'identifier aux personnages.

Concernant l'histoire, elle tient vraiment la route. Le récit et la tension vont crescendo. Dés le départ, l'auteur pose une certaine ambiance: les personnages débarquent dans un village ou tout est sous surveillance, tout se ressemble, la vie devient une véritable routine. Petit à petit, l'histoire bascule: un employé de l'entreprise est retrouvé mort, sa veuve est mise sous silence et la vie d'Alex va être totalement bouleversée et il va se retrouver au cœur d'une affaire qui pourrait signer la fin de sa famille, de son mariage, de sa vie.

Comme à chaque nouveau roman de Jérôme Dumont, on se retrouve embarqué dans un univers totalement différent. Ce thème de la pharmacologie et tout ce qui l'entoure m'est totalement inconnu. J'ai pris beaucoup de plaisir à apprendre encore de nouvelles choses. Ce n'est pas forcément un sujet qui m'attire mais l'ambiance, les personnages, la manière de raconter les choses rendent la lecture très agréable malgré les quelques notions scientifiques qui sont évidement essentielles à ce genre de récit. 

En bref, j'ai aimé ce livre. C'est une histoire originale qui ne manque pas de mordant et d'action, qui a su m'intéressée malgré qu'elle abordait un sujet qui ne m'était pas familier. L'auteur continu sur sa lignée, il arrive à m'emmener, à chaque fois, dans un univers totalement différent et j'aime cette nouveauté, cette audace, d'à chaque fois nous proposer une version différente du sempiternel thriller codé et stéréotypé. 


Ma note: 16/20