Dernières chroniques publiées   


  
                                                    
      



            

          

13 oct. 2018

[Chronique] Asta de Jón Kalman Stefánsson #MRL18 #Rakuten




Résumé du livre


Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur.
Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur.


Mon avis


Pour les matchs de la rentrée littéraire, organisés par Rakuten France, j'ai eu la chance et le plaisir de découvrir "Asta" de Jon Kalman Stefansson, publié aux éditions Grasset.

A cette occasion, il nous ai demandé de donner notre avis de manière créative et originale.
Ce roman, parlant beaucoup de poésie et de littérature, j'ai décidé de rédiger ma chronique sous forme de poème. Un petit clin d’œil à un des personnages du livre qui est poète mais qui n'écrit que des poèmes qui ne riment pas. 

Je vous laisse découvrir et apprécier ma petite composition. Hum hum...

Ode à Asta,

poème en Alexandrin qui ne rime pas. Par Mélodie.


En plongeant dans ce roman plus que prometteur,
J'ai embarqué dans une histoire éblouissante,
Emplie de poésie, de tendresse et de drames,
Un récit authentique, réaliste, saisissant.

Découvrons l'histoire d'Asta, Sigvaldi et compères,
Nous partageons leur vie, leurs amours et leurs larmes.
Un si bel hommage de la vie et ses déboires.

Attachants personnages, émouvant témoignage,
L'importance de la famille, sa complexité,
Le pouvoir du sexe et tout ce qu'on ne dit pas,
Des secrets, des remords, des non-dits, des flash-backs,
Des lettres perdues, non-lues et des silences.

Au sommet du monde, dans le grand froid, en Islande.
A cette lecture qui ne laisse pas de marbre,
Tristesse, colère, empathie, espoir, sympathie,
Tels sont tous les sentiments que j'ai ressenti.

Le premier auteur nordique que je lis, belle surprise
Un style particulier emplie de poésie
que l'on savoure pleinement pages après pages
j'ai aimé ce roman poignant de vérités
La vie, l'amour, la mort sans distinction, aucune.

J'ai pris plaisir à découvrir ces paysages,
ces fjords isolés, ce temps mitigé, l'Islande.
Un bon moment passé, je vous le recommande
si vous voulez vous évader et voyager
ressentir des tas d'émotions, vous éclipser.

C'est beau, poétique et touchant, une belle histoire.

Vivez votre vie avant qu'il ne soit trop tard.


#MRL18 #Rakuten







8 oct. 2018

[Rendez-vous] C'est lundi, que lisez-vous? #22




Coucou tout le monde!
Je vous retrouve en ce lundi pour ce petit rendez-vous qu'on ne présente plus!
En quelques mots, je vous présente ma lecture terminée, ma lecture en cours et ma lecture à venir.



_______________________________________________________________________________

La semaine dernière, j'ai terminé...


Nostradamus, le trésor d'Anna Khazan

Les yeux gris tourterelle de Michel scintillaient d’excitation. Il se mit à chuchoter :


- J’ai appris de la conversation entre mon père et Monsieur le consul de Brueil, qui est passé à la maison hier matin, que la veille il s’était produit un éboulement de pierres du côté nord-ouest de l’enceinte et que cela leur demanderait plusieurs jours afin de rassembler les deniers et d’engager les maçons pour réparer les dégâts. N’est-ce pas un cadeau tombé du ciel ?
Antoine restait impassible, Baptiste hésitait sur le sens à donner aux propos de Michel. 
- Qu’en dites-vous ? 
- Mais qu’est-ce que cela peut nous faire ? s’enquit enfin Baptiste.
- Tu ne vois pas ?
- Non.

- Ventre du pape ! À partir de cette nuit, les astres favoriseraient l’enrichissement et avant-hier il s’est formé une brèche dans le mur de l’enceinte. C’est la Providence qui nous l’envoie ! J’en suis convaincu ! Nous pourrions sortir de la ville par ce trou à la faveur de la nuit et déterrer le trésor par nous-mêmes ! La muraille extérieure est basse et facile à escalader et après, nous n’avons qu’à contourner la ville et à suivre la grand-route


Ce fut une lecture agréable, fort sympathique mais également très courte. Un service presse de l'autrice, autoéditée, Anna Khazan qui m'a gentiment contactée pour découvrir son récit.
Vous pouvez retrouver la chronique de roman juste ici.



_______________________________________________________________________________

Cette semaine, je lis...


Asta de Jon Kalman Stefansson



Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur.
Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur.



Je lis ce livre à l'occasion des matchs de la rentrée littéraire oganisés par Rakuten France (anciennement Priceminister), il est un peu long et j'ai envie de me concentrer un maximum sur ma lecture donc je prend mon temps pour découvrir ce roman. D'où mon absence des réseaux sociaux en ce moment! Car, à part vous dire que je suis en train de lire le même livre depuis plusieurs semaines, je n'ai pas grand chose à raconter...







________________________________________________________________________________

La semaine prochaine, je découvre...


Pachacuti, la fin du monde de Didier Callot

Il y a longtemps que notre monde n’avait connu période plus troublée, où les armes prolifèrent dans tous les pays, et où deux chefs d’état trop gâtés se disputent la taille de leurs boutons nucléaires. Qui appuiera dessus le premier ? Peu importe, ce qui devait arriver arrivera, et la prophétie des Incas, Pachacuti, concernant la fin, sous forme d’un gigantesque chaos, d’un quatrième monde, avant l’avènement d’un cinquième, plus pacifique et plus faste, se réalisera-t-elle ? Elle corroborerait en tout cas les légendes, chrétienne d’Armageddon et nordique de Ragnarök, à propos d’une sorte d’Apocalypse. Que peut y faire maintenant Luc, ingénieur atomiste repenti, qui vient de quitter Edith, sa compagne hôtesse de l’air, et qui est réfugié dans un abri antiatomique pendant que celle-ci s’est envolée pour un pays lointain ? La seule chose qui comptera pour lui dorénavant, sera de la retrouver. Mais, sur une planète en grande partie détruite par une guerre nucléaire, y réussira-t-il ? Subsistera-t-il sur cette terre un endroit préservé de la folie des hommes, une sorte de paradis terrestre inviolé par la « civilisation » ?



Je vais pouvoir découvrir une des nouvelles parutions des éditions Marivole avec qui je suis partenaire. J'ai opté pour ce titre "Pachacuti", un roman dystopique, apocalyptique. Des genres que j'ai pas lu depuis un moment et j'ai hâte de découvrir la plume de Didier Callot.




Et vous, que lisez-vous cette semaine?






6 oct. 2018

Sommaire des livres chroniqués par genre





Voici un sommaire de tous les livres chroniqués sur le blog, classés par genre.
Certains livres ayant plusieurs genres, j'ai classé ceux-ci dans leur catégorie principale et j'ai rajouté entre parenthèses les autres genres qui lui sont associé.













- Sors de ce corps, William! de David Safier (humoristique, contemporain)
- Instinct de survie de Pierre Picca (horreur, apocalyptique)
- Josh de Alexis Arend (contemporain, paranormal, drame)
- Un palais d'épines et de roses de Sarah J.Maas (romance, fantasy, réecriture de conte)




- Le pré d'Anna de Marie de Palet (littérature du terroire/France)
- L'envoûtante de Marieke Aucante (littérature du terroire/France, drame)


- Les chiens d'Allan Stratton (paranormal, fantastique)











- La sélection, tome 1 de Kiera Cass (Dystopie, romance, jeunesse)
- La sélection, tome 2 de Kiera Cass (dystopie, romance, jeunesse)
- La sélection, tome 3 de Kiera Cass (dystopie, romance, jeunesse)
- Un air de liberté de E.R. Link (Steampunk, romance)



- Anna d'Anthony Saint-Maxent (contemporain, voyage)



- Sténopée de Julien Roturier (horreur, nouvelles)
- Hillbilly élégie de J.D. Vance (essai, autobiographie, sociologie)













28 sept. 2018

Sorties livresques octobre 2018



Bonjour à tous!

Aujourd'hui je vous retrouve pour vous présenter les petites sorties livresques bien tentantes du mois d'octobre. Il y'a pas mal de titres qui me font de l’œil, j'ai du faire des choix... Mais j'ai tout de même 10 livres à vous proposer!

Beaucoup de genres différents, divers maisons d'édition, il y'en a pour tous les goûts.


3ème droite- François Descraques

(Sort le 03 octobre 2018 aux éditions Flammarion)





"J'habite au 3e étage à droite. Si je meurs, c'est probablement mon proprio qui m'a tué." Un jeune homme quitte le cocon familial pour s'installer dans un appartement qu'il loue à Mr. K., propriétaire louche et peu causant. Dans ce nouveau lieu, des événements étranges et inquiétants vont rapidement se multiplier, et les voisins vont peu à peu révéler leurs vrais visages... 3e droite est un roman d'un genre nouveau construit comme une série télé, en 18 chapitres concis et truffés de rebondissements.












Le cupcake café sous la neige- Jenny Colgan

(Sort le 04 octobre 2018 aux éditions Prisma)







Depuis sa plus tendre enfance, Izzy a toujours raffolé des fêtes de Noël, quand Londres scintille de guirlandes colorées et que flotte dans l’air un doux parfum de gingembre et de cannelle… Mais cette année, le Cupcake Café ne lui laisse guère le temps de flâner dans les rues enneigées. À l’approche des fêtes, les commandes se multiplient ! C’est alors qu’Austin, son amoureux, lui apprend qu’il a décroché un poste à New York et part étudier cette proposition en or. Izzy voit son univers douillet et gourmand se fissurer. Comment ignorer les milliers de kilomètres qui la séparent désormais de l’homme qu’elle aime ? Doit-elle renoncer au Cupcake Café qui est toute sa vie et sauter dans un avion ? Ou au contraire rester à Londres et tenter d’oublier Austin ? Une chose est sûre : armée de sa bonne humeur et de sa poche à douille, Izzy est prête à tout pour que la magie de Noël opère encore cette année !






A première vue- Colleen Hoover

( Sort le 04 octobre 2018 aux éditions Hugo Roman)

Certaines erreurs méritent d'être pardonnées 
Merit Voss sait qu'elle est une fille un peu bizarre. Elle collectionne, par exemple, les trophées qu'elle n'a pas gagné. C'est en voulant en acquérir dans une brocante qu'elle fait la connaissance d'un séduisant jeune homme, Sagan. Il lui plaît immédiatement mais elle va vite réaliser que la situation risque d'être un peu plus compliquée qu'elle ne le pensait et que l'alchimie qu'elle a cru percevoir entre eux, a peu de chances de se développer. 


Rien n'est jamais simple dans la famille Voss. Ses parents sont séparés officiellement mais vivent encore sous le même toit, celui d'une ancienne église désaffectée. Son père a épousé l'infirmière de son ex-épouse, qui l'a assistée lorsqu'elle a eu un cancer. Ses frères et soeurs ont des traits de caractère qu'elle n'apprécie pas et qui le rendent aussi étranges que leurs parents. Merit ne supporte plus cette famille dont elle juge sévèrement chaque membre. 



Mais, le pire est peut-être à venir quand elle découvre que les apparences sont peut-être trompeuses. Quand la vérité se dévoile, lorsque des secrets bien gardés commencent à émerger, 
Merit est confrontée à une tâche difficile : remettre toutes ses certitudes en question.



Valentine ou la belle saison- Anne-Laure Bondoux

( Sort le 04 octobre 2018 aux éditions Fleuve)

A 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l'écriture d'un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s'offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.
Mais à la faveur d'un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d'âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est.
Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie.
Il ne lui reste plus qu'à inventer - autrement et joyeusement - la seconde.



Hadrian- Françoise Gosselin

( Sort le 09 octobre 2018 aux éditions Sharon Kena)

Je l’ai perdue.
Margaux est morte.
Au domaine, rien ne va plus, et mon départ est préférable.
Pour mieux me reconstruire, m’a dit Cara.
L’occasion s’est présentée, lorsque je me suis retrouvé dans ses rêves.
Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Pourquoi m’appelle-t-elle ?
Elle est la dernière de son espèce, tout comme moi, et le Destin vient de m’offrir une nouvelle chance.
Seulement le danger rôde et les problèmes s’accumulent.
L’histoire va-t-elle se répéter ou arriverai-je à temps pour la sauver ?





Au service de sa Majesté la mort, tome 1: L'ordre des revenants- Julien Hervieux

(Sort le 17 octobre 2018 aux édtions Castelmore)

« Savez-vous pourquoi personne n’échappe à la Mort ? Parce que ses services sont les meilleurs. »
Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue…
… pour se réveiller dans sa propre tombe.
Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure.
Elle œuvre désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel…


Murder Game- AB. Blackwood

(Sort le 22 octobre 2018 aux éditions Lips & co)



Un sérial killer sévit à l’université de Yale. Appelé « le loup du campus », il s’en prend sauvagement à des étudiantes et des employées.
Lorsque Chloé, jeune française venant parfaire sa thèse, débarque pour travailler avec le professeur Alexander, tout aussi beau que célèbre, c’est une étrange chasse qui commence.
Les deux semblent fascinés par l’attrait de ce tueur, et se mettent en tête de découvrir son identité, se rapprochant l’un de l’autre d’une étrange manière.
Mais au jeu de la manipulation, qui sera le plus fort ?





Le chant des ronces, contes de Minuit et autres magies sanglantes- Leigh Bardugo

(Sort le 24 octobre 2018 aux éditions MILAN)


Embarquez dans un voyage vers des terres sombres et dangereuses, peuplées de villes hantées et de bois affamés, de monstres bavards et de golems en pain d'épices, où la voix d'une sirène peut invoquer une tempête mortelle, où les rivières font de terribles promesses d'amour...
Ayama et le bois aux épines
Une jeune fille est envoyée négocier l'avenir de son royaume avec un terrible monstre.
Le renard trop rusé
Un renard compense son apparence disgracieuse par une intelligence hors du commun, qui pourrait bien lui jouer des tours.
La sorcière de Duva
Dans un village frappé par un hiver perpétuel, les jeunes filles se mettent à disparaître mystérieusement.
Petit canif
Une jeune fille découvre que les souhaits de son père à son encontre et ses propres envies prennent deux directions opposées.
Le prince soldat
Une réécriture inquiétante de Casse-Noisette.
Quand l'eau chantait le feu
Deux Sild aux voix merveilleuses quittent leur royaume marin pour la terre où elles rencontrent les mystérieux Grisha.


Le signal- Maxime Chattam

(Sort le 24 octobre 2018 aux éditions Albin Michel)







La famille Spencer emménage dans la petite ville perdue de Mahingan Falls. Pourtant les nouveaux venus n'y trouvent pas la tranquillité espérée : suicides mystérieux, disparitions de jeunes filles et autres accidents peu naturels s'enchaînent, semant l'angoisse chez les enfants Spencer. Ethan Cobb se doit d'enquêter.









Winter House, tome 1 - Ben Guterson

(Sort le 31 octobre 2018 aux éditions Albin Michel)


Un récit de fantaisie urbaine enchanteur, le premier livre d'une trilogie dans un hôtel magique plein de secrets.
La tante et l’oncle malveillants de l'horpheline Elizabeth Somers la transportent au sinistre Winterhouse Hotel, propriété de la singulière Norbridge Falls. À son arrivée, Elizabeth découvre rapidement que Winterhouse a de nombreux attraits, notamment sa vaste bibliothèque. Peu de temps avant, elle trouve un livre de casse-tête magique qui permettra de découvrir un mystère impliquant Norbridge et sa sinistre famille. Mais plus elle plonge dans les secrets de l’hôtel, plus Elizabeth se rend compte qu’elle est en quelque sorte connectée à Winterhouse. Comme le destin le veut, Elizabeth est la seule personne qui peut briser la malédiction de l'hôtel et résoudre le mystère. Mais sera-t-il au prix de perdre les personnes dont elle a pris soin, et même Winterhouse elle-même?
Mystère, aventure et belle écriture se conjuguent dans ce premier tome excitant dans un hôtel plein de secrets.

*
Voici donc ma sélection pour ce mois d'octobre! Il y'a quelques lectures en prévision de l'hiver (ça sent le challenge non?) Est-ce que certaines lectures vous tentent également?
*