Dernières chroniques publiées   


  
                                                    
      



            

          

15 sept. 2018

[Chronique] Alice aux pays des casseroles de Maud Brunaud



Résumé du livre


Il était une fois… Moi ! Alice ! jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire. 90/60/90 (enfin, à peu près… à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Émily Blunt… Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. Je bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Édith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées ni une icône mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué…
Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » !
Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais, un jour, mon petit château de convenances et de solitudes s’est envolé aux quatre vents… tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire !

Mon avis


Un grand merci aux éditions "Marivole" pour ce service presse.


Je trouve que les romans "Chick-Lit" n'ont pas une excellente réputation dans le milieu de la littérature. Classés comme des livres réservés aux femmes, faciles à lire, sans grand intérêt, ces livres que j'ai tant adoré lire lorsque j'ai commencé ce blog me manquent parfois. 
Quoi que les gens puissent en penser, rien de tel qu'un petit roman "Chick-Lit" pour passer un bon moment lecture sans prises de tête, pour s'aérer l'esprit et rigoler un peu, c'est important.

C'est donc avec beaucoup de nostalgie que j'ai découvert "Alice aux pays des casseroles" le nouveau roman de Maud Brunaud et c'est avec beaucoup de bonheur que je me suis replongé, tête la première, dans ce genre littéraire et dans ce livre dont le personnage principal, Alice, ne m'a pas laissée insensible.

Alice est une jeune femme pétillante et drôle. Sous ses airs timides, elle cache une personnalité bouillonnante qui ne manque pas de piquant. Quel plaisir de lire un livre où chaque phrase est une "facétie", un quiproquo ou une situation cocasse. La vie d'Alice n'est pas un long fleuve tranquille et c'est avec beaucoup d'humour qu'elle tente de mettre un peu d'ordre dans son quotidien bien agité. Trop agité sans doute pour cette restauratrice d'un petit village du Berry.

Un premier bon point: le personnage principal est attachant et je m'y suis identifiée très facilement, mais, qu'en est-il de l'histoire?
Et bien l'histoire est assez prenante, bien qu'un brin loufoque (surtout la fin) mais également d'une tendresse et d'une générosité sans borne. Je ne parle pas uniquement des petites recettes disséminées ça et là au fil des pages (bien que ce soit quelque chose que j'ai aimé retrouvé dans ma lecture) mais aussi des thèmes abordés dans ce roman: l'entraide, la famille, l'amitié sont des sujets simples mais qui m'ont apportés un sentiment de réconfort et de chaleur (humaine). 

J'ai passé un agréable moment en compagnie de ce livre. Il est vrai que ce n'est pas un roman compliqué, poétique, ni même extrêmement recherché mais elle fait du bien au moral cette petite histoire. Elle est mignonne à souhait, elle se dévore comme une délicieuse madeleine, rien de tel quand on a un petit coup de mou. C'est vraiment le genre de livre qu'il faut lire quand rien ne nous fait envie dans notre bibliothèque, quand on a une petite panne de lecture, ça se lit super vite et ça nous détend! 

Je vous conseille de découvrir la plume de cette autrice, elle a un style d'écriture simple, tout en légèreté, accessible, ce fut un plaisir de connaître son travail à travers ce roman. 

Avec tous les livres "Chick-lit" que j'ai dévoré depuis mon adolescence, j'ai tout de même trouvé qu'ici,  le récit était original et bien travaillé. J'avais un peu peur de découvrir un énième roman "à l'eau de rose" car au fil des années, ils se ressemblent beaucoup. Difficile d'innover quand quasiment tous les thèmes ont déjà été abordés dans ce genre littéraire (je pense notamment aux "working girls", aux fashionistas, aux midinettes qui ne croient plus en l'amour, etc.)

Une jolie découverte et un agréablement moment passé en compagnie de ce livre.


Ma note: 15/20






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire