13 mai 2017

Le spectateur de Virginie Vanos

le spectateur virginie vanos



Note: 7/10

Nombre de pages: 146p.

éditions: Edilivre

4ème de couverture:


Axel, un jeune psychiatre un peu snob et fort solitaire, se retrouve confronté à Alexandra, une reporter aussi mystérieuse qu’ambiguë.
Tour à tour agacé, désarçonné, intrigué par la jeune femme, il finira par en tomber violemment amoureux, jusqu'à l'obsession, jusqu'à la folie...



Mon avis:



Merci beaucoup à l'auteure, Virginie Vanos, pour ce partenariat!

C'est l'histoire d'Axel, psychologue, qui va devoir s'occuper d'une nouvelle patiente, Alexandra Mars, une jeune reporter de renom au charisme fou. Au vu de ce qu'il à pu lire dans la presse, Axel est assez retissant, mais un patient est un patient, son devoir de médecin avant tout! Mais face à Alexandra, cette jolie femme d’apparence froide et manipulatrice, les séances ne vont pas se passer comme il l’espérait... Le jeune homme tombe sous le charme de sa patiente et malgré les avertissements de ses amis et collègues, il en tombe éperdument amoureux.

C'est avec plaisir que je me replonge dans un roman de Virginie Vanos.

J'ai déjà pu découvrir le personnage d'Alexandra Mars dans "L'exilée". Dans ce roman-ci, on s'attarde plutôt sur Axel, un jeune homme qui a encore tout à découvrir de la vie et de l'amour. Bien qu'il ai une excellente carrière de psychiatre, c'est à peu près tout ce qu'il possède, mis à part ses collègues avec qui il a construit une forte relation d'amitié et à qui il peut se confier. J'ai beaucoup apprécié cette belle relation qui les unis, même lorsque Axel va leur avouer ses sentiments pour Alexandra, ils seront là pour le soutenir et l'aider.

La relation qui uni Axel à Alexandra est assez particulière. Au départ, ce n'est qu'une relation médecin/patient, mais dans la tête du jeune homme, la relation va beaucoup évoluée, il pense s'en arrêt à Alexandra, au point de compliquer leurs séances alors que la jeune femme n'a pas du tout l'air intéressée par le jeune psychiatre.

On est spectateur de tout ce qui se passe dans cette histoire, on voit bien qu'Axel devient amoureux, à en perdre la tête et qu'Alexandra reste de marbre et semble même profiter de la situation, mais on ne peut rien y faire, j'ai eu beaucoup d'empathie et d'amitié pour le personnage d'Axel, qui se renferme complètement dans cette relation onirique et qui perd peu à peu le goût de vivre. C'est troublant comme l'amour à pu transformer le jeune psychiatre.

Cette histoire, où l'amitié et l'amour était très présents, m'a beaucoup touchée. Ces deux sentiments peuvent vous élever comme vous détruire et ça, Axel va finir par le comprendre mais il sera trop tard...
Je m'attendais, bien sûr, à une telle fin (oui, je n'ai pas lu les livres dans le bon ordre, mais bon, ça ne m'a pas gâcher le plaisir de lire la plume de l'auteure), cela n'en reste pas moins une fin malheureuse et qui m'a fait me poser pas mal de questions sur tout ce que l'on peut faire par amour... j'en suis ressortie chamboulée et assez triste avec l'envie de recommencer ma lecture et que, par miracle, l'histoire se déroule d'une autre façon, qu'Axel modifie ses choix et que tout se termine comme je l'aurais aimé.

Malgré cette fin, j'ai passé un agréable moment avec tous ces personnages, auxquels je m'était attachée et je remercie encore une fois l'auteure de m'avoir fait découvrir ses écrits desquels je ne suis jamais ressortie indemne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire