8 mai 2016

La patience du Diable de Maxime Chattam


Note: 7.5/10

Nombre de pages: 634 pages.

éditions: Belgique Loisirs

4ème de couverture:

Le mal peut-il contaminer ceux qui le traquent?
Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue...
Deux ados qui tirent sur les passagers d'un TGV lancé à pleine vitesse...
Des gens ordinaires découverts morts... de terreur.
Le diable mène le bal, le monde est devenu fou.
Lieutenant à la section de recherches de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu'un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l'empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur.

Mon avis:

Depuis la mort de son collègue et ami, Ludivine Vancker a du mal à remonter la pente. Il faut dire que, dans son boulot, elle en voit de toutes les couleurs... Accompagnée de son partenaire Segnon, les psychopathes et autres tueurs en séries ne vont pas lui faire de cadeau.
Dans ce tome ci, Ludivine va devoir faire fasse au Diable en personne, à ses sbires, tous plus dérangés les uns que les autres, à des mouvements de violence sans lien apparant ainsi qu'à ses propres faiblesses et ses propres ténèbres...

A peine les premières pages tournées que, déjà, l'horreur nous saute en plein visage. Deux ados qui tirent à l'aveugle dans un TGV. C'est en démarrant sur cette enquête que notre jeune lieutenant va découvrir tout un trafic, un système, dont le meneur n'est autre que le Diable! Mais qui se cache derrière tout ça? est-ce-que le Diable existe réellement? je vous laisse le découvrir dans ce roman signé Monsieur Maxime Chattam qui est pour mon LE grand maître du thriller français de ces dernières années.
Les personnages (surtout le personnage principal, Ludivine, qui a vécu beaucoup de malheur dans sa précédente enquête) sont toujours beaucoup travaillés. Ils ont une personnalité bien construite, avec un lourd passé, on entre dans la tête du personnage pour y découvrir ses peurs, ses doutes et ses souvenirs. Ca nous permet de nous attacher beaucoup à cette jeune femme blonde qui se veut dure comme un rock, sans failles (en apparence...).
Il y'a toujours beaucoup de descriptions, de détails, dans l'écriture de l'auteur et c'est surement pour cela que j'adore autant me plonger dans un de ses romans, on arrive à s'imaginer toutes les scènes en détails, on ressent toute l'horreur qu'il peut parfois y avoir dans certains passages, c'est à vous glacer le sang.
Le suspense est bien sûr au rendez-vous, les scènes de crimes, les événements marquants sont trouvés avec de l'imagination, je n'ai pas trouvé l'histoire redondante, j'avais envie de savoir constamment ce qui allait arrivé, qui était derrière tout ça (bien que, vers la fin j'ai compris en parti qui était réellement le Diable).
On ne manque pas d'actions dans ce livre, l'horreur est à chaque page, tout s’enchaîne, il y'a pas mal de personnages qui apparaissent et qui viennent nourrir l'histoire et apporter des éléments intéressants. 

Mon avis n'est pas très objectif, je m'en excuse, pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis tomber amoureuse de la plume de cet auteur (depuis le début de mon adolescence déjà, donc ça fait un peu près 8-9 ans que je le suit et que je dévore ses bouquins. Je ne suis pourtant pas une fada de romans d'horreurs mais je ne me lasse jamais de sa manière de décrire les scènes, de suivre les aventures de ses personnages qui sont attachants, on mène aussi notre propre enquête de notre côté en essayant de deviner qui est le responsable de tous ces crimes...
  
Si vous n'aimez pas les romans policiers, les romans d'horreur, ou qu vous êtes assez jeunes je ne vous le recommande pas. Mais pour tout les autre, fonçés! d'ailleurs, si vous n'avez pas encore lu un livre de cet auteur, qu'attendez-vous? il a également fait une série fantastique (l'alliance des trois) que j'aime vraiment beaucoup.

En résumé: j'ai beaucoup aimé cette lecture. Malgré le nombre de pages, je l'ai lu assez vite car il y'a toujours de l'action, on arrête un chapitre au moment crucial donc on est obligé de continuer pour savoir ce qui se passe ensuite et les pages se tournent toutes seules. 

1 commentaire: