20 nov. 2013

Une pièce montée de Blandine le Callet

Note: 4/10


Nombre de pages: 324p.


éditions: Le livre de poche 


4ème de couverture:

La pièce montée arrive, sur un plateau immense porté par deux serveurs. Vincent voit osciller au rythme de leur marche cette tour de Babel en choux à la crème, surmontée du traditionnel couple de mariés. Il se dit : C'est moi, ce petit bonhomme, tout en haut. C'est moi. Il se demande qui a pu inventer un gâteau aussi ridicule. Cette pyramide grotesque ponctuée de petits grains de sucre argentés, de feuilles de pain azyme vert pistache et de roses en pâte d'amandes, cette monstruosité pâtissière sur son socle de nougatine. Et ce couple de mariés perché au sommet, qu'est-ce qu'il symbolise, au juste ?

Quelques mots sur l'auteure:

Ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, Blandine Le Callet est maître de conférences de latin à l'Université Paris-Est Créteil. Elle poursuit des travaux de recherche en littérature et philosophie hellénistiques et romaines sur la notion de monstruosité dans l'Antiquité.
Elle a publié en 2006 son premier roman intitulé Une pièce montée qui a reçu le prix Edmée de La Rochefoucauld 2006 de la première œuvre ainsi que le prix René-Fallet 2007 du premier roman1 puis le prix des Lecteurs du Livre de Poche et fut vendu à 250000 exemplaires. Il fut adapté au cinéma par Denys Granier-Deferre dans un film homonyme

Mon avis:

L'histoire de ce livre tourne autour d'un mariage, de son organisation, de ses invités, mais j'ai été un peu déçue... ce livre a une jolie couverture, un joli titre mais l'histoire est une succession de "mini récits" et si il y a bien un genre de livre que je n'aime pas beaucoup ce sont bien les successions de récits, que l'on appelle en général des "nouvelles".
La narration est omnisciente, on à l'impression de rentrer dans la tête des personnages et de connaître leurs moindres pensées. La structure du livre pourrait être décomposée comme ceci: chaque chapitre porte le nom d'un invité du mariage. Dans ce chapitre, l'invité donne son point de vue sur le mariage mais parle aussi de sa propre vie, de ses souvenirs, de ce qu'il ressent, du coup, on s'éloigne pas mal du sujet principal du bouquin: le mariage. C'est ce qui m'a déplu. Certaine personnes aimeront certainement connaître la vie des invités, d'autant plus que l'on  arrive à s'attacher à eux  dans un laps de temps assez court (un  petit chapitre par personnage) mais moi cela m'a assez ennuyé car je m'attendais vraiment à ce que l'on suive le couple dans ses préparatifs avec leurs doutes, leur amour, que l'on se focalise sur le mariage des personnages principaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire