23 nov. 2013

Mon ami Ben de Julia Romp

Note: 7/10


Nombre de pages: 350p.


éditions: Jean-Claude Gawswitch


4ème de couverture:

Comment communiquer la joie de vivre à son enfant lorsqu'il est atteint d'autisme? C'est la question à laquelle se heurte Julia, mère célibataire londonienne en élevant George, son fils de neuf ans, qui montre une grande violence envers les autres en général, et sa mère en particulier. L'arrivée d'un chaton aussi seul et perdu que lui va permettre au petit garçon de s'ouvrir aux autres et rendre à sa mère tout l'amour qu'elle lui a donné. Mais, un jour, cet équilibre retrouvé bascule. Laissé seul durant quelques jours, le chat Ben s'échappe. George se replie alors irrémédiablement sur lui-même tandis que Julia, sa mère, va se livrer à une quête désespérée pour retrouver le seul être capable de donner le sourire à son fils. Six mois passeront sans entamer sa volonté, et elle devra traverser le pays malgré la neige et les centaines de kilomètres, pour pouvoir enfin déposer Ben dans les bras de son fils pour Noël.
 
Un témoignage bouleversant prouvant une nouvelle fois combien l'amitié entre l'homme et l'animal peut faire des miracles.

Mon avis:

Si ce n'était pas précisé que cette histoire était vraie, je ne l'aurais pas cru tellement l'amour entre le chat et le petit garçon est pur et intense ! Un tel amour  entre un animal et un humain, c'est très beau, très émouvant. Ce qui est beau, c'est surtout de voir au fils des pages que l'enfant se développe, s'ouvre, grâce à l'amour qu'il porte au chaton. Ce fut une agréable lecture où l'on suit la vie de la maman, dans son combat pour son fils, pour qu'il trouve une école, qu'il se fasse des copains etc. J'ai quand même été un peu déçu qu'elle ne soit pas entrée plus dans les détails, j'aurais aimé en savoir plus sur le garçon car on parle beaucoup de la vie de la maman (son enfance, sa grossesse, ses joies et ses peines à elle). Mais j'ai bien aimé les suivre tous les trois dans leur quotidien malgré que, en commençant le livre, je pensais verser quelques larmes durant ma lecture mais ce ne fut pas le cas. Je dirais donc que, les moments que je préférais dans le livre, c'était quand on parlait de la vie du garçon, comment il voyait le monde extérieur, comment il réagissait etc.
Je ne sais pas si ce que je vais dire est réellement un argument mais j'ai remarqué pas mal de fautes dans le texte. Il semblerait que l'auteur ai inversé (plusieurs fois) le prénom du garçon (George) et celui du chat (Ben) ca faisait donc des situations assez bizarres... ca m'a un peu gênée dans ma lecture parce que parfois j'avais du mal à distinguer les deux personnages (surtout que dans le livre, l'auteur fait parler le chat, les dialogues sont donc un peu difficile à suivre parfois) Pour résumé, ce fut une lecture agréable, émouvante (mais pas trop non plus) et j'avoue avoir eu du mal à rentrer dans l'histoire (notamment parce qu'au début on parle beaucoup de la maman)
Une jolie histoire qui nous montre le quotidien d'un petit autiste, sa maman et son chaton. Je ne verrais plus mon chat de la même manière !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire