Dernières chroniques publiées   


  
                                                    
      



            

          

5 août 2018

[Chronique] L'envoûtante de Marieke Aucante



4ème de couverture


Eugénie a 26 ans quand elle revient sur les terres familiales. Fille et petit-fille de sorcière, Eugénie a grandi en orphelinat après la mort précoce de ses parents dans des circonstances qu'elle était trop petite pour comprendre. 
Elle rencontre Lucas, le chauffeur du châtelain du village, dont elle tombe amoureuse. Avec lui, un avenir radieux s'annonce. Pourtant, Eugénie découvre qu'elle a hérité des dons de ses aïeules : mais comment mener une existence normale avec un tel héritage familial ?



Mon avis



Merci aux éditions de Borée pour ce service presse.


Séduite par le résumé et la magnifique couverture de ce roman, j'ai eu très envie de découvrir ce livre paru aux éditions De Borée et écrit par Marieke Aucante.

Je suis tout de suite entrée dans l'histoire où nous suivons la vie et les souvenirs d'Eugénie, une jeune femme au passé énigmatique et à la personnalité très intrigante. 
Eugénie n'a pas eu une vie facile, depuis toute petite il semble qu'un lourd secret pèse sur elle. Un secret? pas pour les gens du village en tout cas, car les rumeurs vont bon train dans ce petit village de campagne où tout le monde se connaît et où les histoires et anecdotes sont transmises de génération en génération.
Mais pour la jeune femme, tout n'est pas clair, personne ne veut lui dire ce qui est arrivé à ses parents et à la ferme familiale. C'est en plongeant dans ses souvenirs et en questionnant les habitants qu'elle va découvrir l'atroce vérité.

J'aime beaucoup Eugénie. Elle semble si naïve, tout à l'air d'être une découverte pour elle qui, à l'âge de 26 ans, n'a pas connu grand chose du monde. En orphelinat depuis ses 8 ans, elle devra attendre sa majorité pour pouvoir sortir et découvrir l'extérieur. Jeune femme sociable, curieuse et attachante, c'est en faisant défiler les pages que l'on va découvrir toute l'étendue de son caractère, ses secrets, ses peurs. 

J'ai été un peu moins séduite par l'histoire. Bien qu'il y ai des intrigues, je n'ai pas été captivée par la vie d'Eugénie, du moins, pendant une grosse partie du livre. 
Certes, il y'a cette histoire de "sorcière" mais qui, à mon avis, est passée au second plan, écrasée par la description des journées à la ferme, du travail des champs et de tous les tracas que peuvent connaître les gens qui vivaient à cette époque.

Je m'attendais à plus de fantastique. Le fait que l'intrigue se déroule dans un cadre réaliste est assez troublant mais pas déplaisant. C'est toujours agréable d'apprendre des choses sur une époque pas si lointaine mais que nous n'avons pas connu personnellement. Malgré tout, un sentiment de déception ne m'a pas lâchée durant ma lecture.
 La fameuse "sorcière" s'apparentait plus à une guérisseuse avec ses "recettes de grand-mère", que les gens craignaient mais respectaient également, pas de quoi en faire tout un drame, jusqu'à la fin du roman où là, tout est remis en question. 
Il aura vraiment fallu la toute fin du livre pour que cela devienne vraiment intéressant et qu'on lève enfin le voile sur la vraie personnalité d'Eugénie.

Cette histoire de sorcière rajoute un peu de pep's à l'histoire mais je n'ai pas trouvé cela très original. Des romans historiques, se passant à la campagne au 20eS, il en existe des tas. Celui-ci se démarque par son petit côté fantastique mais qui n'est pas assez mis en valeur à mon goût.

On va pas se mentir, j'ai quand même passé un bon moment en lisant "L'envoûtante" mais il ne me restera pas en mémoire. C'était très accessible, la plume était très agréable à lire mais certaines petites choses ont fait que je n'ai pas été envoûtée moi-même, notamment la relation entre Eugénie et Lucas, que je ne comprend pas du tout. Je n'ai pas aimé la personnalité de Lucas. Je n'ai pas non plus très apprécié la fin que j'ai trouvée trop brutale.

En bref, un roman en demi-teinte, je m'attendais à plus de fantastique, plus de mystères. Le contexte dans lequel on se retrouve n'est pas vraiment original et il faut attendre la moitié du livre pour qu'il se passe véritablement quelque chose. Heureusement que les personnages sont intéressants et qu'il y'a quand même ce petit côté "magique" grâce à la grand-mère d'Eugénie mais qui reste, pour moi, sous exploité dans ce livre.


Ma note: 12/20



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire