13 nov. 2013

Mercure d'Amélie Nothomb

Note: 6/10

Nombres de pages: 189p.

éditions: Le livre de poche


4ème de couverture:

Sur une île au large de Cherbourg, un vieil homme et une jeune fille vivent isolés, entourés de serviteurs et de gardes du corps, à l'abri de tout reflet; en aucun cas Hazel ne doit voir son propre visage. Engagée pour soigner la jeune fille, Françoise, une infirmière, va découvrir pourquoi Hazel se résigne aux caresses du vieillard. Elle comprendra au prix de quelle implacable machination ce dernier assouvit un amour fou, paroxystique... Au coeur de ce huis clos inquiétant, Amélie Nothomb retrouve ses thèmes de prédilection: l'amour absolu et ses illusions, la passion indissociable de la perversité.


Mon avis:

je tiens d'abord à dire que j'adore la couverture! elle est totalement est accord avec le livre, c'est simple et beau à la fois. Si vous suivez mon blog, vous devez savoir que ce n'est pas le premier Nothomb que je lis et que le précédent livre ne m'avait pas franchement convaincue. Hors, celui-ci était vraiment bien! un petit bijoux je dirais-même! tout comme "acide sulfurique" que j'avais adoré! j'ai découvert que j'adorais les livres de Nothomb qui ne parlaient pas de sa propre vie, quand elle part dans son monde, son imaginaire, ses histoires sont géniales! alors que, lorsque ses histoires parlent de sa vie, je trouve que c'est assez ennuyeux même si elle à mener une vie assez atypique.La, j'ai été très contente de ma lecture.
 Le livre contient 2 fins, à vous de choisir celle que vous préférez. Une est assez simple, trop pour ce genre d'histoire. L'autre est surréaliste et convient tout à fait au roman, je dirais même que la 2ème fin se termine comme un cercle vicieux.
J'aime le fait que l'on ne comprend pas très bien ce qu'il se passe tout de suite, on ne comprend qu'au fil des pages. Franchement, ce livre m'a réconciliée avec l'auteur, je compte même continuer à lire ses livres tellement j'ai été contente de ma lecture :) C'est assez surréaliste, on est assez attaché à tous les personnages, même au vieillard. Pour moi, c'est le meilleur Nothomb que j'ai lu pour le moment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire