13 nov. 2013

La sélection, tome 1 de Kiera Cass

Note: 8/10

Nombres de pages: 344p.

éditions: (collection R) Michel Laffont


4ème de couverture:

Trois cents ans ont passé et les Etats-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la "sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l'héritié du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'œil des caméras...
Puis América rencontre le prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

Quelques mots sur l'auteure:

Née en 1981 en Caroline du Sud, Kiera Cass est une auteure comblée. Grande fan de littérature pour jeunes adultes, elle vit un réel conte de fées depuis que son éditrice chez HarperCollins est tombée amoureuse de sa trilogie dystopique, "La sélection".

Mon avis:

J'ai vu ce livre sur beaucoup de blogs et je restais sceptique quant à l'histoire raconter dans ce livre. Finalement, j'ai super bien accroché. Il y'a de l'amour, de l'humour, de l'action... un beau mélange qui donne un super roman! J'ai surtout adorer la relation qu'entretenait le prince et America. Une relation bonne-enfant et tendre. La sélection passe un peu au deuxième plan dans ce premier tome mais j'ai quand même bien aimé l'histoire avec cette idée des différentes castes très intéressante. Je lirais surement le deuxième tome assez rapidement! On se laisse vraiment absorber par le livre, je ne l'ai pas quitter pendant 3 jours. Je ne m'accroche pas trop à la personnalité d'America que je trouve très opposée à la mienne (elle a parfois un comportement très impulsif) mais je l'ai quand même bien aimé car elle a du respect et des valeurs.
un roman que je conseille au fan de passion d'amour (bien que ce ne soit pas réellement de l'amour avec le prince), un roman qui nous fait réfléchir sur le monde futur (avec les castes notamment) et qui revisite les émissions de téléréalités.

1 commentaire:

  1. Du rêve en roman :)
    Qui n'a jamais rêvé de devenir une princesse ^^

    RépondreSupprimer