2 janv. 2018

Bilan 2017 et résolutions pour le blog!



Coucou tout le monde!
En ce début d'année 2018, j'aurais aimé revenir sur mes lectures et la tenu du blog pendant l'année écoulée.
Cet articles se découpera en plusieurs parties: une première partie où je vous parlerais de mon bilan lecture qui fut, je vous le dis déjà, une mini catastrophe.
En deuxième partie je vous raconterais un peu ce que j'ai pensé de cette année 2017, comment je l'ai "vécue" en tant que blogueuse et enfin, on s'attardera quelques instants sur les résolutions que je compte prendre et, j'espère, tenir tout au long de cette nouvelle année concernant le blog.

Vous êtes prêts? Allez alors, c'est parti!

1) Bilan lecture

Cette année, je n'ai pas lu énormément de livres, pour tout vous dire, j'en ai lu exactement 49.
Effectivement, 49 livres en un an, c'est vraiment pas grand chose (sachant qu'il y a des mangas, des nouvelles etc.).
Je me suis rendu compte qu'il y'a certains mois où je ne lis quasiment rien et d'autres où je peux enchaîner 7-8 livres sans soucis. Pourquoi? ça je n'en sais rien, sans doute qu'il y'a des mois où j'ai moins de boulot, moins de préoccupations. 

Malgré ce nombre riquiqui de livres lus, je vais quand même vous en dire un peu plus sur ceux-ci.

Sur ces 49 livres, 30 % de mes lectures étaient en E-Book. Moi qui ne suis pas une très grande adepte des livres numériques, je suis quand même contente de voir que j'arrive, de plus en plus, à me diversifier.

Sur ces 49 livres, toujours, plus de 50% étaient des partenariats.
Il faut savoir que, la plupart du temps, quand je reçois un partenariat, j'ai une petite pression et, par peur de manquer de temps, je le lis directement. Ce que je n'ai pas fait ces derniers mois mais on y reviendra un peu plus dans la seconde partie.



Je me suis amusée à comptabiliser les différents genres et les différentes maisons d'éditions que j'ai pu lire au cours de l'année. 
Je fus assez surprise du résultat, il semblerait que j'ai eu un penchant pour les romans jeunesses et fantastiques.
En ce qui concerne les maisons d'éditions, aucune ne se démarque réellement. 
Par contre, j'ai découvert des maisons d'éditions que je ne connaissais pas auparavant et ça, ça fait toujours plaisir.
Le seul chiffre que j'ai pu retirer de cette petite "analyse" c'est que plus de 30% de mes lectures étaient écrites par des auteurs auto-publiés et je reviendrais également sur cela un peu plus loin dans l'article.

Pour résumé: Je continu à avoir des lectures très éclectiques, que ce soit au niveau du format, du genre ou même de l'édition. Et j'espère que cela va continuer sur ce chemin. Une de mes plus grande crainte est qu'on me mette dans une case. La blogueuse de "romances", la blogueuse "jeunesse" etc. Mon "kiff" à moi c'est de plonger dans l'inconnu, découvrir de nouveaux auteurs, d'être surprise par un genre qui au départ, me tentait moins etc.

2) L'année 2017 dans la peau d'une blogueuse

Cette deuxième partie me tient particulièrement à cœur. J'avais envie de partager avec vous mon ressenti en tant que blogueuse.
Je vais d'abord revenir sur les points que j'ai énoncé plus haut: les partenariats et les auteurs auto-publiés.


Les partenariats c'est un peu une consécration pour moi. Si un auteur ou une maison d'éditions estiment que mon avis est important, qu'il peut "influencer" les lecteurs, que je suis assez digne de confiance que pour recevoir des services presses c'est qu'enfin, mon travail est lu, apprécié et que je fais parti de cet univers magnifique qu'est la blogosphère.

Cette année fut riche en partenariat (surtout grâce au site SimPlement et à un certain auteur qui m'accorde une confiance quasi aveugle depuis quelques temps maintenant pour la lecture de ses ouvrages). 
Sinon, ce sont quelques demandes, par-ci par là, qui m'ont fait extrêmement plaisir et je peux vous dire que je n'ai fait que de belles découvertes jusqu'à présent.
La petite ombre au tableau, mon petit "coup de gueule" concernant les partenariats c'est que, pour moi, un partenariat est efficace s'il s'étend sur du long terme. 

J'ai déjà pu faire quelques partenariats avec des maisons d'éditions, par exemple, Je reçois un livre, je suis super contente, surprise, sur un petit nuage. Je lis le livre dans les temps, je le chronique, je partage mon avis, j'échange quelques mots avec cette maison d'éditions. Nickel. Un bon départ pour ce que j'espère être, un partenariat sur le long terme.
Or, lorsque je reviens vers ces maisons d'éditions, la blogueuse naïve que je suis, pense qu'elle peut demander un autre titre en service presse, et là, silence radio. J'envoi des messages dans le vide, le soufflé retombe. Et là, bien sûr, vient le moment des remises en question. Est-ce que ma chronique n'était pas assez bien écrite? Pensaient-ils que j'allais mettre un 10/10 au bouquin? Faut-il que le livre soit un coup de coeur pour que la maison d'éditions daigne me recontacter? Je ne sais pas.

Déjà qu'à la base, j'ai beaucoup de mal à contacter les maisons d'éditions, je ne me sens pas assez "influente" sur la blogo que pour faire le premier pas et oser demander un partenariat.
Mais si en plus, les maisons avec lesquelles j'ai déjà réalisé un partenariat ne me répondent pas, ni sur Twitter, ni par mail etc. C'est une vrai déception pour moi qui espérait avoir un contact régulier avec elles.



Bref, j'ai poussé mon petit coup de gueule, c'est fait, ça fait du bien! Maintenant passons à un sujet beaucoup plus joyeux: les auteurs auto-publiés.
Et oui, cette année aura été l'année des découvertes. Grâce à Twitter notamment, j'ai découvert des auteurs et des plumes incroyables.
Toujours petite blogueuse naïve que je suis, je ne savais pas que, tout en dessous de toutes ces grandes maisons d'éditions, que tout le monde adule, se cachaient des pépites inconnues au bataillon.
Tous les auteurs auto-publiés que j'ai pu découvrir jusqu'à présent étaient des personnes qui croient en leur roman, qui s'intéressent réellement à votre avis et ce sont des personnes avec qui on peut discuter. Si certains passent par ici je les remercie pour leur confiance et qu'ils sachent que je suis très heureuse et touchée d'avoir pu découvrir leur(s) ouvrage(s).

Pour cette partie, j'aimerais juste aborder un dernier point, c'est la communauté des blogueurs littéraires. 

J'ai parfois eu l'impression (et je l'ai toujours pour le moment) qu'il est très difficile de se faire une place dans la blogo. Si t'as pas lu le dernier livre à la mode, tu restes un peu sur le banc de touche. J'ai beaucoup de mal à m'intégrer, à passer du temps sur les réseaux sociaux, à ne penser que livres et blog. La lecture c'est un passe-temps, un passe-temps qui prend beaucoup de place dans ma vie, certes, mais il n'y a pas que la lecture qui fait de moi celle que je suis. Du coup, j'ai l'impression d'être en retrait par rapport à tout ce qui se passe dans le monde littéraire. Les actualités, les livres qu'il faut absolument lire, qui aura le plus beau feed Instagram, qui aura le plus "la côte" sur Twitter, qui sera le nouveau partenaire de telle ou telle maison d'éditions. Je déteste la compétition, je déteste suivre les tendances, donc tout ça, c'est pas pour moi. Je vais donc continuer à être "en marge" de la communauté, à lire ce que j'ai envie, à tenir mon blog comme je l'entend, etc. Parce que dans la vraie vie j'ai un travail, j'ai une famille, des amis, j'ai mes soucis, mes moments de solitude, je ne veux pas me rajouter une pression supplémentaire avec le blog et les réseaux.

3) Mes résolutions pour 2018


Cette partie-ci sera courte, concernant mes résolutions, j'aimerais pouvoir être plus active sur le blog. 2.3 articles par semaine, ce serait l'idéal. Malheureusement, ne sachant pas ce que l'avenir nous réserve, je ne suis pas sûre de pouvoir suivre le rythme.
Chaque année je suis motivée pour lire plus, publier plus régulièrement, partager avec vous, visiter d'autres blogs etc. mais la motivation redescend à chaque fois. J'ai l'impression de pas avoir assez de temps pour tout faire, c'est très frustrant. 

Donc si je devais lister mes résolutions voilà ce que je souhaiterais:

- être plus régulière dans mes publications
- lire davantage 
- être plus présente sur les réseaux sociaux (même si ça risque d'être compliqué) 


Voilà, merci à ceux qui auront lu jusqu'au bout, c'était long, je l'admet! mais j'avais vraiment envie de vous partager tout ça pour pouvoir repartir sur de bonnes bases pour 2018.

Je vous souhaite une merveilleuse année, remplie d'amour, de petits bonheurs quotidiens, de rires, de projets. Profitez des gens que vous aimés, profitez de la vie et surtout, je vous souhaite pleins de belles lectures. 



Juste pour le Kif, parce que j'en ai envie:






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire