1 nov. 2015

Animale, tome 1: la malédiction de Boucle d'or de Victor Dixen

Couverture Animale, tome 1 : La Malédiction de Boucle D'or

Note: 7/10

Nombre de pages: 437 pages.

éditions: Gallimard Jeunesse

4ème de couverture:

Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante?
1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au milieu des bois. Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres?
Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé? Alors qu'elle s'enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale: il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

Quelques mots sur l'auteur:

Victor Dixen est né d'un père danois et d'une mère française. Enfant, il échappe à la surveillance de ses parents et s'embarque dans les montagnes russes du plus vieux parc d'attractions du monde, le Tivoli de Copenhague. Sujets à d'étranges insomnies depuis cet incident, il consacre essentiel de ses nuits à l'écriture de son premier roman "Le cas Jack Spark", d'abord publié aux éditions Gawsewitch, puis en Pôle fiction chez Gallimard Jeunesse. Après avoir passé plusieurs années aux Etats-Unis et en Irlande, Victor Dixen vit aujourd'hui en Asie.

Mon avis:

Je remercie le forum livresque "Livraddict" ainsi que l'auteur pour se partenariat.

Malheureusement, ce roman n'est pas le coup de cœur que j'attendais, je ressors de ma lecture un peu mitigée.
J'en ai entendu beaucoup de bien, ce livre était très présent sur la blogosphère, donc forcément, j'attendais beaucoup de ma lecture. Puis j'adore les réécritures de contes donc ce ne pouvait être qu'un livre pour moi.
Commençons par les points forts, qui sont tout de même nombreux: l'histoire est originale, le fait d'avoir intégré des passages historiques ainsi que des passages du conte original de Boucle d'or est une très bonne idée et ça enrichi réellement l'histoire en elle-même. Et le fait que l'histoire se déroule en France c'est un petit point en plus, on y découvre les Vosges du 17e, très bon contexte, ça c'est sûr!
L'auteur à une très belle plume, addictive je dirais même, ce qui fait que l'on était embarqués dans l'histoire et que les pages se tournaient très rapidement!
Ce que j'ai préféré dans l'histoire c'est tout ce qui tournait autour de l'histoire de Gabrielle (la mère de Blonde) et non pas Blonde elle-même, je trouvais que l'histoire de Gabrielle était vraiment bien trouvée et riche en actions (ce qui, surtout au début du livre, n'est pas le cas pour Blonde vu qu'elle est coincée dans un couvent aux milieux des bois et qu'elle ne sait rien de sa vie, de son passé)
et j'ai également bien aimé la relation Blonde/Gaspard, même si dans ce tome 1 elle n'est pas très approfondie.
La fin était juste "wahou"! ça donne très envie de poursuivre avec le tome 2! J'ai vraiment envie de continuer à suivre la romance entre les deux personnages, de les voir évolués et s'aimer.

Pour les points faibles, certains ne seront pas d'accord avec moi, je le sais d'avance mais bon...
Déjà j'ai été frappée par l'accumulation de faits de plus en plus tristes, à un moment du roman (vers la moitié) je me suis dis, "la pauvre, elle subit des choses de plus en plus tristes, il n'y a plus d'espoirs"
il n'y a pas réellement de moments joyeux, on suit Blonde qui s'enfonce de plus en plus,
 SPOILER elle apprend qu'elle a une mère mais elle s'est enfuit puis finalement elle est morte, son père n'est pas son père, elle commence à avoir des poils, elle s'engage dans un cirque... c'est de pire en pire! et ce jusqu'à la fin du roman, pas l'ombre d'un petit espoir, d'un peu de bonheur pour que l'on puisse sourire pendant notre lecture)
Il y a également le changement de narration qui m'a perturbée, on à le point de vue de Blonde puis ensuite on se retrouve à lire son journal et enfin on a le point de vue de Gaspard et on perd totalement la trace de Blonde à qui je m'étais finalement attaché (après plus de 300 pages).
J'aurais préféré continuer à suivre Blonde jusqu'au bout, avoir des détails sur son côté animal, sur sa transformation, au lieu de cela on se retrouve avec Gaspard, auquel on a pas pu s'attacher parce qu'au début il n’apparaît pas souvent et quand il apparaît on ne peut pas dire que l'on en sache beaucoup sur lui.

Donc voilà, j'ai adoré l'histoire en elle-même, de pouvoir retrouver le conte original mais j'ai moins aimé le côté très sombre de l'histoire et le fait que l'on change de narration subitement.
C'est donc pour ça que je suis assez mitigée à propos de ma lecture mais c'était tout de même un bon roman bien ficelé, bien écrit donc je ne peux que le recommandé à ceux et celles qui aiment les réécritures de contes, un peu jeunesse et fantastique!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire