18 juil. 2014

Délirium, tome 1 de Lauren Oliver

Couverture Delirium, tome 1

Note: 8/10

Nombre de pages: 452 pages

éditions: Le livre de poche, jeunes adultes

4ème de couverture:

Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. A dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au "protocole" et subissent une opération du cerveau: aussi, aucun risque qu'ils tombent amoureux, ne se laissent guider par les sentiments. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête. Sans imaginer q'une rencontre va tout faire basculer.

Quelques mots sur l'auteure:

titulaire d'un diplôme de philosophie et de littérature à l'université de Chicago, Lauren Oliver a ensuite suivi une formation en arts à l'université de New York. Elle a brièvement travaillé comme assistante d'édition chez un éditeur new-yorkais, avant de se consacrer entièrement à l'écriture.

Mon avis:

Coup de coeur!

Si je devais résumé le livre en une phrase: un coup de coeur! j'ai tout simplement adoré ce livre! Il y'a tout ce que j'aime et c'est vraiment mon genre de prédilection en ce moment.
J'aime beaucoup l’ambiance général du livre où l'on suit la vie de Lena, une adolescente de 16 ans qui a été éduquée selon les règles de ce nouveau monde (couvre feu, interdiction d'écouter de la musique, téléphones sur écoutes, et surtout, interdiction d'aimer ou d'éprouver quelque sentiment que ce soit).
Jusqu'à ce qu'elle rencontre Alex, un rebelle vivant dans la nature  qui va changer sa façon de voir les choses et dont elle va tomber amoureuse. Une jolie histoire d'amour qui m'a fait verser ma petite larme à la fin, j'ai eu du mal à croire que ça se finissait comme ça et je ne pouvais pas refermer le livre.
J'ai hâte de lire le tome 2 pour continuer de suivre les aventures de Lena vu que ça ne se passera plus en ville mais dans la nature.
On découvrir vraiment un monde très différent du notre mais qui pourrait très bien le devenir, je me mettais tout le temps à la place de Léna en me demandant ce que je ferais à ça place, si moi aussi je finirais par ne plus croire en "la maladie" qu'est l'amour.
Si vous ne l'avez pas encore lu je vous encourage vraiment à vous y mettre parce que ce bouquin regroupe tout ce qu'on pourrait aimer dans un livre: action, amour, personnages attachants, la petite larme à la fin... bref, lisez-le!


http://2.bp.blogspot.com/-0VIbCEmWlOM/UkwngcoQAMI/AAAAAAAADD8/VMWaLmEc3VI/s320/banni%C3%A8reABC2014.jpg



1 commentaire:

  1. Cela fait longtemps que j'ai découvert cette perle -que je n'ai d'ailleurs pas encore chroniqué sur mon blog- et j'avais adoré. Ce livre reste l'un de mes préférés, c'est bien l'une des premières fois ou j'ai pleuré et je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir versé ma larmichette haha

    RépondreSupprimer